"TOMI" ou l’incroyable aventure d’un ours en peluche

vendredi 13 mai 2016
par  C FROMENT
popularité : 1%

Adaptation du livre illustré "Otto" de Tomi Ungerer, ce court-métrage a été écrit, joué, réalisé et mis en musique par la classe de 5e1 du collège Edgar Faure de Valdahon (Doubs, France).
C’est l’histoire d’un ours en peluche, Tomi, qui va parcourir près de 60 ans du XXe siècle entre les mains d’une fillette, d’un garçon, d’un jeune résistant, de sa future fille, avant d’atterrir derrière la vitrine d’un antiquaire.
C’est surtout un travail de longue haleine pour cette classe de 5e qui a réussi à adapter un texte célèbre, en lui laissant sa substance originelle. Les tenues et accessoires utilisés sont tous de l’époque racontée. Et la musique (Sidney Bechet, Michael Nyman, Yann Tiersen, Etienne Roda-Gil...) a été entièrement jouée au piano seul par une des élèves, Elise Morer, elle a même créé une chanson magnifique "Ode à Tomi". Cet ensemble donne une patte essentielle au film, en plus de comédiens amateurs de qualité et d’une mise en images assez satisfaisante.

Ce film, entièrement tourné à Valdahon en une seule journée, multiplie les clins d’oeil à la culture historique du XXe siècle (on peut penser à Anne Frank, à une peinture de Norman Rockwell, à des images de jeunes Résistants attaquant ou protégeant des rails de chemin de fer...), et joue sur les effets de mise en scène classique, comme le fondu, la voix-off et le point de vue subjectif, afin de nous amener à accepter un ours en peluche comme héros d’une histoire poignante.

Avec Mathilde Dhote, Rémy Bruchon, Florian Renaude, Judith Vendomele et Noam Ahmed.
Avec la participation de Mme Pourcelot, M. Bouday, M. Dumont, Mme Terribas, M. Defrasne, M. Froment (mouais), Mme Morer et Mme Goeller.

Il est en train d’être complété par :
- un making-of de 20 minutes racontant les étapes du tournage, de l’écriture au montage. Avec en prime, le morceau composé, joué et chanté par Elise Morer "Ode à Tomi".
- une version sous-titrée en allemand du film, pour participer à un festival à Berlin dans quelques mois.

D’ailleurs, le film est présenté au festival interscolaire des Lumières de Luxeuil les bains le samedi 4 juin prochain. Face à d’autres établissements de tout le nord-est de la France. Souhaitons-leur bonne chance !

M. FROMENT