LE CLUB CINEMA "LES P’TITS CINEPHILES" EST OFFICIELLEMENT CLOS... SNIF !

lundi 2 juillet 2018
par  C FROMENT
popularité : 1%

Voici un dernier message à toutes et tous ceux, parents, élèves, membres de la communauté éducative, qui m’ont accompagné dans mon premier travail d’enseignant du français et dans cette seconde aventure du club cinéma.
En tant que professeur de français, je pense avoir réussi les défis qui m’étaient proposés. En tant qu’animateur de club, j’espère que toutes et tous garderont l’image d’un espace de détente, de rires, de créations.

Sur Youtube, sur la page "jamescole", on a atteint la barre fatidique des 100 films tournés en presque 10 ans, soit des milliers d’acteurs et d’actrices, autant d’heures de tournage et de montage, plus de 150’000 vues cumulées, surtout grâce à des films comme "LAISSEZ-MOI PARTIR", "GUERRE & PIERRE" et "TOMI".

https://www.youtube.com/channel/UCp-8oUobGy_v0hB518jZYiw

J’ai adoré monter chacun de ces projets, aussi fous étaient-ils, et je suis fier d’avoir partagé ma passion avec ceux qui se reconnaîtront. Je suis fier aussi d’avoir pu emmener plus d’une cinquantaine d’élèves au festival interscolaire de Luxeuil-les-Bains, là où n’a jamais démérité (8 prix en 6 ans), comme d’avoir vu les projets de mes élèves encensés pendant le concours contre le harcèlement (NAH) il y a 5 ans ou pour GUERRE et PIERRE pendant le concours lancé par ARTE à la même période.

J’espère que vous garderez un bon souvenir de cela - je pense aussi aux premiers élèves que j’ai eus il y a 15 ans, qui ont maintenant presque 30 ans...
Je n’aurai pas la chance d’avoir les enfants de mes anciens élèves, mais sachez que je ne suis pas loin, qu’on se retrouvera peut-être à Besançon, par exemple.

Je pense bien sûr aussi à tous les élèves que j’ai eus en classe, plus de 2000 ? à qui j’ai essayé d’avancer, de progresser, de s’accrocher, de découvrir qu’ils pouvaient y arriver (écrire, lire, chanter, dessiner,...). J’espère y être arrivé, en général.

Je pense enfin à tous mes collègues qui vont aussi me manquer, car ce collège a toujours été vécu pour moi comme une famille, solidaire, où chacun aide l’autre. A cet instant, mes pensées sont tournées vers Jeff et François.

Je finirai par une remarque : sachez qu’il faut que vous vous donniez la possibilité de pratiquer le cinéma, vous filmer et faire du montage est chose aisée (surtout avec les tablettes et les téléphones portables), écrire une histoire et la mettre en images est assez simple, donc s’il vous plait, continuez ce projet, tournez, tournez, tournez...
Au plaisir de vous recroiser sur Besançon,

Cervin Froment